24 septembre 1941 - Après des études à l'École normale supérieur, il devint inspecteur des finances en 1920, directeur des Finances en Indochine de 1929 à 1933. Découvrez les biographies de l'ensemble des Premiers ministres de la Ve République de 1958 à 2017. 1871 En mai, signature de la paix avec l'Allemagne en contrepartie la France cède l'Alsace et la Lorraine.. Député radical d'Eure-et-Loir de 1910 à 1924, il prends notamment part aux débats de la proposition de loi tendant à fixer au 11 novembre la commémoration de la victoire. Avocat, Floquet est nommé adjoint au maire de Paris après la chute dy second Empire. Steeg III12 septembre - 15 novembre 1917, 1er gouvernement Painlevé. 29 octobre 1925 -. Malvy IV29 octobre 1915 - 12 décembre 1916, 5è gouvernement Briand. 7 août - 13 septembre 1882, 1er gouvernement Duclerc. Clemenceau II25 octobre 1906 - 23 juillet 1909, président du Conseil et ministre de l’Intérieur. Constans III22 février 1889 - 1 er mars 1890, 2e gouvernement Tirard. 29 mars - 9 juin 1924, 3e gouvernement Poincaré. La Troisième République, ou III République, est le régime républicain en vigueur en France de septembre 1870 à juillet 1940, soit pendant presque 70 ans, le premier à s'imposer en France dans la durée depuis 1789. Membre du parti populaire français de Doriot, il fut appelé par Darlan comme secrétaire d'État à la production industrielle, pour développer avec d'autres jeunes technocrates une économie organisée et nationalisée. À la demande du président Fallières, il forma son gouvernement en se gardant l'Intérieur et les Cultes. Sous la IVe République, le droit de dissolution appartenait au Conseil des ministres, et se concrétisait par un décret du président de la République… Le 10 juillet 1940, il vota contre les pleins pouvoirs à Pétain. Tixier II21 novembre 1945 - 26 janvier 1946, 2è gouvernement de Gaulle. Comité français de libération nationale installé à Londres, puis en 1944 un Gouvernement provisoire de la République française. Tardieu IV Ces difficultés contribuent à expliquer les hésitations de l'Assemblée nationale, qui met neuf ans, de 1870 à 1879, pour renoncer à la royauté et pr… 3 juin - 18 décembre 1932, 3è gouvernement Herriot. Il est élu député du Maine-et-Loire en 1871 et prend place au centre droit. Bardi de Fourtou II17 mai - 22 novembre 1877, 3è gouvernement Broglie. Fondateur avec Mandel de l'Écho national, il fut battu aux élections de 1924 mais réélu en 1926 et chargé successivement Par Poincaré des portefeuilles des Travaux publics (1926-1928), de l'Intérieur (1928).29 juillet 1929 -. Cet article présente la succession des gouvernements de la France depuis le couronnement d'Hugues Capet jusqu'à aujourd'hui. Maire d'Aubervilliers (1923-1944), il fut réélu à la chambre des députés sous l'étiquette socialiste indépendant (1924-1927) puis au Sénat (1927-1940). C'est Raymond Poincaré qui lui confie le portefeuille de l'Intérieur. Dupuy, dit Charles-Dupuy II Réélu à l'Assemblé nationale (1871), il fut successivement ministre de l'Agriculture et du Commerce, puis des Finances (1872). Ministre des Travaux publics en 1894, il obtint l'Intérieur deux ans après. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La responsabilité politique du gouvernement devant le parlement sous les 3e et 4e républiques, responsabilité politique, 3eme république, 4eme république, instabilité gouvernementale, instabilité ministérielle, évolution 3e et 4e république, échec de la 3e république, échec de la 4e république 25 mai - 26 novembre 1873, 1er gouvernement Broglie. Mais c'est décidément dans la Constitution de la 3ème République que la responsabilité du gouvernement est explicitement évoquée:article 6 de la loi du 25 février 1875 "les ministres sont solidairement responsables devant les Chambres de la politique générale du gouvernement, et individuellement de leurs actes personnels". Le principe de la solidarité ministérielle est alors posé. La dernière modification de cette page a été faite le 16 novembre 2020 à 20:44. Après la capitulation de Napoléon III et la proclamation de la République, le 4 septembre 1870, le Gouvernement provisoire accepte l'armistice le 2 janvier 1871. 21 février - 1er mars 1930, président du Conseil et ministre de l’Intérieur. Monarchie féodale (3 juin 987 — 14 mai 1610), Monarchie absolue (1610—1791) puis constitutionnelle (1791—1792), Premier Empire (18 mai 1804 — 14 avril 1814), Première Restauration (6 avril 1814 — 20 mars 1815), Les Cent-Jours (20 mars 1815 — 7 juillet 1815), Seconde Restauration (8 juillet 1815 — 2 août 1830), Monarchie de Juillet (9 août 1830 — 24 février 1848), Second Empire (2 décembre 1852 — 4 septembre 1870). À la fondation de la IIIe République, il participa à la négociation de l'armistice et occupa le poste de ministre des Affaires étrangères. En 1944, le général de Gaulle le nomme commissaire à l'Intérieur, dans le Gouvernement provisoire où il dissout les milices patriotiques, crée la direction de la Sûreté du territoire (DST) et réorganise l'administration. Parlement Sous La 3ème Et 4ème république « LE PARLEMENT SOUS LA IIIEME ET IVEME REPUBLIQUE » « Le gouvernement rend compte à l'assemblée comme le serviteur à son maitre », citation de Pierre Mendès France qui affirme que le gouvernement est à la merci du Parlement.La IIIème République fut proclamée en septembre 1870 mais il n'y eu pas de Constitution jusqu'en 18. 18 juillet 1941 - 18 avril 1942. Député, Bouisson représente les Bouches-du-Rhône de 1909 à 1942. 27 janvier 1931 - Député socialiste (1914-1919), il fut d'abord partisan de la paix puis se rapprocha de Clemenceau. Fallières III Rallié à De Gaulle, il joua un rôle important dans l'unification des mouvements de résistance. Thèmes abordés. 7 janvier - 11 décembre 1886, 3e gouvernement Freycinet. 17 mai 1880 - 23 septembre 1880, 1er gouvernement Freycinet. 4 septembre 1870 - Avocat, il se fit remarquer en 1868 par un réquisitoire contre le régime impérial. Créée sous le règne d'une majorité parlementaire conservatrice, plutôt monarchiste et bonapartiste, elle va perdurer pendant près de soixante dix ans, sans véritable Constitution. Marc Thomas Eugène de Goulard (1808-1874). 6 février 1872 - Avocat républicain, élu député en 1848, il se fit réélire en 1870 et siégea au centre gauche. Député radical socialiste (1929), élu maire de Tours dès 1919, il fut un membre actif du parti radical dirigé par Herriot. Sous la IIIe République, son détenteur était le chef de l’État, mais aucun n’y a recouru après la dissolution jugée antirépublicaine de Mac-Mahon en 1877. François, général baron de Chabaud-Latour (1804-1885). Fourtou est élu représentant de la Dordogne en 1871, puis député. Dissertation de 8 pages en constitutionnel : La responsabilité politique du gouvernement sous la 5ème République. 7 décembre 1872 - Député dès 1845, puis à l'Assemblée législative, il fut écarté de la vie politique pendant le second Empire. 29 janvier - 21 février 1883,Président du Conseil et ministre de l’Intérieur. Les ministres sous la Troisième République Né suite à la défaite de 1870, La Troisième République dura plus de soixante-dix ans (1870-1940), elle se mit en place et se maintenue malgré les crises qui traversaient la France telle la Commune. Sarraut II9 février - 13 octobre 1934, 2è gouvernement Doumergue. De 1871 à 1940, l'Algérie et les colonies ont élu 147 personnalités (144 parlementaires titulaires) à l'Assemblée nationale de Versailles, au Sénat et à la Chambre des députés. Dormoy III13 mars 1938 - 10 avril 1938, 2è gouvernement Blum. 1er mars - 16 mars 1890, 2è gouvernement Tirard. Loubet II6 décembre 1892 - 11 janvier 1893, 1 er gouvernement Ribot. Deshayes de Marcère II13 décembre 1877 - 4 février 1879, 5è gouvernement Dufaure. 16 novembre 1917 - avocat de grande culture, député radical originaire des Pyrénées-Orientales, il occupa le poste de ministre de l'Agriculture de 1911 à 1913. 2 mars 1911 - Avocat, député, il commença sa carrière ministérielle comme ministre de la justice (1899). Le Président de la République veille au respect de la Constitution. En France, de 1875 à 1940 sous la Troisième République, la Chambre des députés est le nom porté par l'assemblée législative élue au suffrage universel. Malvy III26 août 1914 - 29 octobre 1915, 2è gouvernement Viviani. Après le départ de Gambetta pour Tours puis Bordeaux, l'intérim du ministère de l'Intérieur fut assuré par Jules Favre puis Hérold. Candidat aux élections de 1869, auteur du programme de Belleville, il siégea au corps législatif avec la minorité républicaine qui prit position contre la guerre de 1870. Le parlement sous la 3ème et 4ème République. Issu d'un milieu modeste, brillant élève ayant réussi le concours de l'École normale supérieure, il renonça à l'enseignement pour entrer dans le monde des affaires. Félix Edmond Hyacinthe Lambrecht (1819-1871). 24 juin - 16 décembre 1946, gouvernement Bidault. René Waldeck-Rousseau est un important avocat d'affaires lorsqu'il rentre pour la première fois à la Chambre en 1879. 4 juin 1936 - Alors qu'il était député socialiste (1928-1936) et maire de Lille, Léon Blum le nomma ministre de l'Intérieur dans le gouvernement de Front populaire. 27 juin 1911 - Fils d'Eugène Caillaux, homme politique, député et ministre, lui-même député de la Sarthe (1899), il fut plusieurs fois ministre des finances et contribua à faire voter par la Chambre l'impôt progressif sur le revenu. François Henri René Allain-Targé (1832-1902), 6 avril 1885. intérim à Paris, 7 octobre 1870 - 6 février 1871 - Avocat, il devint sous-secrétaire d'État aux affaires étrangères de la IIe République du 11 au 28 juin 1848. En 1911, le président Fallières l'appela pour former le gouvernement, dans lequel il se réserva l'Intérieur et les Cultes. L'absence de consensus originel Le rétablissement de la République dans la France libérée en 1944, avait été suivi d'un débat constitutionnel passionné, ( 2 assemblées constituantes et 3 référendums ). Briand III21 janvier - 18 février 1913, président du Conseil et ministre de l’Intérieur. Entrepreneur, professeur agrégé de droit, avocat, Constans est élu député de gauche en 1876. François Darlan, amiral de la flotte (1881-1942). 16 janvier 1921 - 14 janvier 1922, 7e gouvernement Briand.Préfet en 1900, conseiller d’État, commissaire du gouvernement à la fin de la première guerre mondiale, puis à nouveau préfet en 1918, Marraud est élu sénateur radical du Lot-et-Garonne. Il démissionne. 27 juin 1940 - Chirurgien dentiste de formation, après avoir appartenu à la SFIO, il fonda avec Déat, le Parti socialiste de France en 1933. Lepère II Si en théorie, les lois constitutionnelles de 1875 traduisent, dans la tradition monarchique, une haute idée des pouvoirs du chef d'Etat on assiste, dans la pratique de la Troisième République, à une rupture totale avec ces lois par laquelle le Président de la République - et plus généralement, le pouvoir exécutif-sont soumis aux Chambres (II). 19 février 1871 - Avocat libéral, il fut élu député en 1858. Ministre d'Etat et vice-président du conseil, il fut toutefois écarté du pouvoir en décembre 1940. Paul Reynaud le nomma à l'Intérieur au moment de l'invasion allemande, étant connu comme patriote intransigeant et partisan de la résistance à outrance. 1er juin - 7 juin 1935, président du Conseil et ministre de l’Intérieur. Né à Nancy, avocat, Welche est maire de Nancy, puis conseiller d'Etat élu par l'Assemblée nationale (1872). Laval le plaça auprès de lui dans ses deux premiers gouvernements au poste de l'Intérieur. Briand II3 novembre 1910 - 1 er mars 1911, président du Conseil et ministre de l’Intérieur. 18 février - 21 septembre 1920, 2e gouvernement Millerand. Puis il revient aux affaires avec le portefeuille de l'Intérieur dans le nouveau cabinet Dufaure (décembre 1877). Le 10 mars 1875, le maréchal de Mac-Mahon lui confie la responsabilité du gouvernement et le poste de ministre de l'Intérieur. La deuxième République est la forme de gouvernement de la France du 24 février 1848 au 2 décembre 1851. Poincaré lui confie l'Intérieur en 1924, avant qu'il ne soit élu président du Sénat. Malvy VI20 mars - 31 août 1917, 5è gouvernement Ribot. Jugé à Alger où il s'était rendu, il sera exécuté en 1944. Bourgeois II1er novembre 1895 - 28 mars 1896,président du Conseil et ministre de l’Intérieur. Il est désigné comme ministre de l'Intérieur en 1880. Ses prises de position en faveur de Dreyfus le ramenèrent à la politique. Mais le 10 juillet 1940, sous les coups de la guerre, le nouveau gouvernement autoritaire de Pétain s'installe à Vichy et enterre les institutions législatives républicaines qui ne ressusciteront que, quelques années plus tard, sous la IVème république. Sarrien III30 mars - 28 avril 1896, gouvernement Bourgeois. Sarraut III24 janvier - 3 juin 1936, président du Conseil et ministre de l’Intérieur. De nouveau élu député en 1869 à Paris, il devint d'abord délégué du ministre de la justice dans le gouvernement de la Défense nationale. Malvy VII9 mars - 10 avril 1926, 9è gouvernement. 20 février 1932 - Polytechnicien et ingénieur des Ponts et Chaussées, il devint secrétaire général du ministère des Travaux publics en 1920. 28 décembre 1879 - 17 mai 1880,1er gouvernement Freycinet. 17 avril 1925 - chef de cabinet du préfet de police de Paris à 27 ans, préfet à 33 ans, gouverneur général de Madagascar puis sénateur de la gauche radical en 1920, il se fit remarquer par ses interventions comme rapporteur du budget de l'Intérieur. Rapporteur général du budget en 1933, il fut choisi par Flandin pour l'Intérieur. 23 juillet 1926 - Frère de Maurice Sarrault, sénateur radical socialiste, propriétaire et directeur de la Dépêche de Toulouse, Albert Sarrault, député radical socialiste (1902-1924), sénateur (1926-1940), fut nommé gouverneur général de l'Indochine (1911-1914, 1916-1919) et plusieurs fois ministre, avec successivement les portefeuilles de l'Instructions publique (1914-1915), des Colonies (1920-1924, 1932-1933), de l'Intérieur (dans le cabinet d'Union nationale de Poincaré, 1926). 14 novembre 1881 - 29 janvier 1882, gouvernement Gambetta. Chautemps IV 17 mars 1914 -Avocat, député radical socialiste (1906-1919), il fut un spécialiste des questions économiques et financières. Rallié au radicalisme, il fut successivement président du Sénat (1894-1895), ministre de l'Instruction publique (1895-1896) et président du Conseil après Waldeck-Rousseau (1902-1905), avec en même temps la responsabilité du ministère de l'Intérieur et des Cultes.. 24 janvier 1905 - Républicain de gauche et élu d'Oran, il se fit le défenseur de l'Algérie à la Chambre. La République est proclamée et un gouvernement … La Troisième République fut stricto sensu le régime politique de la France de 1875 à 1940. Il devint ministre de l'Intérieur dans le second cabinet Rouvier. Ministre du Budget puis de Finances (1933), il remplaça Sarrault à l'Intérieur à la suite de l'assassinat du roi Alexandre de Yougoslavie à Marseille. Ce document a été mis à jour le 27/08/2007 6 février 1871 - Fils du physicien et astronome François Arago, commissaire général du Rhône en 1848, réputé "ardent républicain", il fut élu député de gauche en 1848. Mais le Parlement, qui devient composé d’une Assemblée Nationale et d’un Conseil de la République, peut toujours renverser le gouvernement et exerce un contrôle sur ce dernier, par le fait, entre autres, que, comme sous la IIIème République, il élit le président du Conseil proposé par le président de la République… 16 février 1941 - 18 juillet 1941. Les constituants souhaitent contrôler l'exécutif, voir le soumettre complètement, sans y parvenir vraiment. Après le coup d'État de 1851, il prit part aux tentatives de résistance suscitées par Victor Hugo. Steeg VI24 septembre 1920 - 16 janvier 1921, gouvernement Leygues. Bâtonnier de Reims, il fut élu député sur les listes du cartel des gauches en 1926. En 1940, il rejoignit Londres et fit partie du Comité national français créé le 24 septembre 1941 où il fut chargé de l'action dans la métropole et de l'information. Il conserva cette fonction dans le Comité français de Libération nationale à Alger, ainsi que lors du remaniement "gouvernemental" de septembre 1943. Sous la 3ème république il y avait un déséquilibre des pourvoir au profit du parlement et il y avait un déséquilibre ministérielle chronique . La monarchie absolue dura du 14 mai 1610 au 4 septembre 1791, suivie de la monarchie constitutionnelle qui se termina le 21 septembre 1792. D Gouvernement Dufaure‎ – 1 C. Pages dans la catégorie « Gouvernement de la Troisième République » Cette catégorie contient les 113 pages suivantes. Deshayes de Marcère III4 février 1879 -  mars 1879, gouvernement Waddington. 2 mars - 12 décembre 1930, président du Conseil et ministre de l’Intérieur. 14 janvier 1932 - Avocat radical et ancien condisciple de Laval en classe de philosophie, il occupa toujours un poste dans les cabinets de celui-ci. Durand II 4 ème (et dernière) partie : de la 3 ème République à nos jours. Buffet est d'abord avocat. Sarraut IV18 janvier 1938 - 12 mars 1938, 4ème gouvernement Chautemps. La 3ème République ne s'installera dans la durée qu'avec les textes constitutionnels de 1875, mais la seconde période ne commencera vraiment qu'avec le … 18 mai 1940 - Journaliste d'origine, attaché au cabinet Clemenceau (1908), il devint le collaborateur principal de celui-ci à la présidence du Conseil, de 1917 à 1918. Après la défaite de 1870, l'installation de la Troisième République n'est pas acquise d'emblée. Magistrat sous l'Empire, député républicain (1871), Marcère soutient la politique de Thiers. René Renoult, dit René-Renoult (1867-1946). Le duc de Broglie est secrétaire d'ambassade à Madrid et à Rome, avant de quitter ses fonctions en 1848. Auguste Casimir Victor Laurent Perier, dit Casimir-Perier (1811-1876). En 1871, il est élu au Conseil municipal de Paris aux côtés de Georges Clemenceau. 15 janvier 1922 - 28 mars 1924, 2e gouvernement Poincaré. Candidat aux élections de 1869, auteur du programme de Belleville, il siégea au corps législatif avec la minorité républicaine qui prit position contre la guerre de 1870. Nommé sous-secrétaire d'État aux Colonies en 1887, il mena une politique de véritable ministre des Colonies jusqu'en 1892. 26 novembre 1873 - 22 mai 1874, président du Conseil et ministre de l’Intérieur. Désireux de donner des gages aux radicaux et aux laïcs, Poincaré le nomma à l'Intérieur dans son premier gouvernement. 20 juillet 1874 - 9 mars 1875, gouvernement Cissey. 18 décembre 1932 - 31 janvier 1933, gouvernement Paul-Boncour. 11 décembre 1886 - 29 mai 1887,président du Conseil et ministre de l’Intérieur.

Meilleur Restaurant Livraison Paris, Menu Double Cheese Mcdo Prix, Groupe R3 Pays De La Loire 2020, La Flèche Tourisme, Om Ligue Des Champions 2020, Ouate De Cellulose Ou Laine De Roche Pour Isolation Phonique, Restaurant Italien Brest Kergaradec, Adaptateur Douchette Pour Robinet Leroy Merlin, Duc De Bretagne 1712, Accession à La Propriété Guyane, Logement Social Tours Deux Lions, Install Docker Synology, Groupe R3 Pays De La Loire 2020,